Rafael
  • Éditeur québécois

En troisième secondaire, Rafael sait depuis longtemps qu’il est autiste. Cette différence ne l’a cependant jamais empêché de mener une vie relativement normale.
Assez pour passer une nuit à l’extérieur de chez lui lors d’une classe neige? Pas sûr... Heureusement, il a toute l’année scolaire pour se préparer.
Aussi, Rafael entreprend les démarches pour l’obtention de la garde d’un chien d’assistance. Grâce au Programme d’aide canine, Rafael gagnera beaucoup plus qu’un chien: il se fera un nouvel ami et vivra des expériences formidables!

«Tout ce que je raconte ici, ce sont mes parents qui me l’ont dit il y a quelques années, lorsqu’ils m’ont expliqué c’était quoi l’autisme. Et que j’étais autiste, par le fait même.
Aujourd’hui, à presque 14 ans, j’aimerais ça, moi aussi, avoir une blonde, chiller avec ma gang au skatepark, être invité aux partys, en organiser, tiens, pourquoi pas ! Être normal, quoi. Même si j’ai tendance à dénigrer ceux qui le sont. C’est paradoxal, non ? Mais je n’ai aucune chance que ça arrive, tout ça.»